Zdjęcie Anody cynkowe

Les anodes sacrificielles en zinc sont utilisées pour la protection cathodique aussi bien dans l’eau salée que dans l’eau douce. Elles servent à protéger les ouvrages marins sur la côte comme au large, les bateaux (navires, yachts), ainsi que les pipelines subaquatiques.

Les anodes en alliages de zinc contiennent une petite quantité d’additifs, principalement de l’aluminium et du cadmium, qui contribuent à améliorer la capacité de ces anodes. En vertu des normes européennes DNVGL-RP-B401, EN 12496, NORSOK M-503 et de la norme américaine NACE TM0190, les alliages de zinc doivent contenir entre 0,10 et 0,50 % d’aluminium et pas plus de 0,07 % de cadmium (la norme américaine autorise sa quantité jusqu’à 0,15 %). Il est également acceptable d’utiliser des anodes en zinc de haute pureté contenant un minimum de 99,99 % de zinc, jusqu’à 0,005 % d’aluminium et jusqu’à 0,003 % de cadmium.

En vertu de toutes les normes en vigueur, la capacité des anodes en zinc ne doit pas être inférieure à 780 Ah/kg. Le potentiel des anodes en charge ne doit pas être plus électropositif que -1030 mV par rapport à une électrode Ag/AgCl, même si la norme DNVGL-RP-B401 autorise un potentiel allant jusqu’à -1000 mV.

Caractéristiques des anodes de chaque série; dessins et dimensions des anodes

 

Série I : Alliages à teneur standard en zinc

Ces anodes peuvent être utilisées dans l’eau de mer, les boues marines et l’eau douce.

Le matériau anodique répond aux exigences des normes suivantes DNVGL-RP-B401, NORSOK M-503, EN 12496 et NACE TM0190 en ce qui concerne la composition des alliages et leurs propriétés électrochimiques.

Composants d’alliage

Al

0.20 – 0.45 %

Cd

0.030 – 0.070%

Zn

reste

Fe

max. 0.005 %

Cu

max. 0.005 %

Pb

max. 0.006 %

autre

max. 0.010 %

Propriétés électrochimiques

capacité (capacité électrochimique)

minimum 800 Ah/kg

capacité dans les boues marines

minimum 750 Ah/kg

potentiel en circuit fermé dans l’eau

 

≤- 1050 mV vs Ag/AgCl

potentiel en circuit fermé dans les boues marines

≤- 990 mV vs Ag/AgCl

Série II: Alliages de zinc haute pureté

Ces anodes peuvent être utilisées dans l’eau de mer et dans l’eau douce. Elles se caractérisent par leur capacité électrochimique légèrement inférieure et leur potentiel légèrement plus positif que les anodes contenant davantage d’additifs d’alliage.

Le matériau anodique répond aux exigences de la norme EN 12496 en ce qui concerne la composition des alliages et leurs propriétés électrochimiques.

Composants d’alliage

Al

max. 0.005 %

Cd

max 0.003 %

Zn

minimum 99,99 %

Fe

max. 0.0014 %

Cu

max. 0.002 %

Pb

max. 0.003 %

autre

max. 0.005 %

Propriétés électrochimiques

capacité dans l’eau (capacité électrochimique)

minimum 760 Ah/kg

potentiel du circuit fermé

 

≤- 1000 mV  vs Ag/AgCl

Série III : Alliages Al-Zn-In-Mg

Ces anodes peuvent être utilisées en milieu salin et dans les boues marines.

Elles se caractérisent par l’addition de magnésium, une teneur réduite en zinc et une teneur accrue en indium par rapport aux anodes de type Al-Zn-In.

Leur capacité est inférieure à celle des anodes de type Al-Zn-In, mais elles présentent un potentiel plus électronégatif.

Le matériau anodique répond aux exigences de la norme NACE TM0190 en ce qui concerne la composition des alliages et leurs propriétés électrochimiques.

Composants d’alliage

Zn

1.5 – 3.0 %

In

0.20 %

Mg

0.6 – 1.0 %

Al

reste

Cu

max. 0.010 %

Fe

max. 0.100 %

Impuretés – chaque composant

max. 0.020 %

Impuretés – total

max. 0.050 %

Propriétés électrochimiques

capacité (capacité électrochimique)

minimum 2400 Ah/kg

potentiel du circuit fermé

≤- 1100 mV  vs. électrode au calomel
( ≤- 1146 mV vs. électrode Ag/AgCl)